home
how-to
galerie
forum
liens

How-To

Au sommaire:

1. Le matériel

2. Encoller un écran

Nettoyage / Dégraissage

Encollage

Séchage

3. Insolation de l'écran

4. Mise en place du cadre dans la presse

5. Impression

6. Dégravage

7. Astuces

8. La sérigraphie, combien ça coûte ?

9. Santé et environnement

 

1. Le matériel:

Tout d'abord, laissez-moi faire un petit rappel:

A l'heure actuelle, en Europe, la sérigraphie est vue comme un processus d'impression industrielle Très peu de personnes la voient comme un loisir créatif. Du coup, il est très difficile de trouver du matériel en quantité raisonnable et surtout avec un prix acceptable.

Aussi après quelques années d'existence, Seri-suisse.com a dressé une liste de bons revendeurs que vous pourrez retrouver sous la rubrique "Liens". Ceux-ci vous permettront de commencer votre activité sans vous ruiner.

A faire les comptes, la sérigraphie n'est pas bon marché! Il vous faudra toujours une certaine mise de fonds pour pouvoir débuter. C'est sans doute, avec le temps, ce qui en découragera plus d'un (comme chaque support nécessite son propre type d'encre, si l'on se contente d'imprimer des tee-shirts et quelques posters, on s'en tirera avec une bonne dizaine de pots d'encres sachant qu'un pot coûte entre 30 et 40 euros, faìtes le calcul! Rajoutez à cela le cadre, la soie, les photo-émulsions...).
L'avantage que nous ayons, à pratiquer la sérigraphie home-made, c'est de pouvoir fabriquer une bonne partie du matériel. Alors redressez vos manches, et fabriquez vous-même, les cadres, les presses, le matériel d'insolation... Ceci fait vous économiserez déjà une somme non-négligeable que vous pourrez réinvestir dans les fournitures de base. Un tour sur le forum permettra de trouver des plans glanés ici et là sur internet.

Allez, GO, on y va!

Le Matériel de base pour l'impression sur les tissus, tee-shirts...

Bande de masquage, spatule et brosse de nettoyage Le décapeur thermique, permet de cuire les encres après l'impression. Attention à bien produire des mouvements circulaires à quelques centimètres au-dessus du Tee-shirt afin d'éviter de le bruler Produits de nettoyages: de gauche à droite, le dégraveur (permet d'éliminer le pochoir une fois le travail terminé), le dégraisseur (permet de dégraisser l'écran avant l'encollage), une bombe de colle repositionnable (permet de maintenir le t-shirt correctement positionné durant l'impression) Encres textiles à base d'eau, nécéssite un séchage à 300° durant quelques secondes. Bouche-pores, permet de retoucher l'écran aux endroits où le pochoir présente un défaut. Photoémulsion résistante aux encres aqueuses. L'écran en bois recouvert d'une soie. Il recevra la photoémulsion grace à la racle d'encollage. Dispositif d'insolation des écrans. Ici 2 projecteurs halogènes de 500W. Comptez une quinzaine de minutes pour insoler un écran. La racle permet de pousser l'encre à travers la soie de l'écran. La racle d'encollage permet d'étaler, de manière homogène, la photoémulsion sur l'écran.

Glisser votre souris sur la photo pour une description rapide du matériel

1. L'écran, c'est l'élément de base de la sérigraphie. Il est recouvert d'une maille ouverte 43/80 (comptez 43 fils au cm/carré) ou plus ou moins fermée. Une maille ouverte, au contraire d'une maille fermée, déposera plus d'encre sur le t-shirt.

2. Le dispositif d'insolation. C'est lui qui fera réagir (durcir) la photo-émulsion. Avec les 2 halogènes (2x500W) présentés sur l'image, comptez environ une quinzaine de minutes pour insoler l'écran.

3. La photo-émulsion résistante à l'eau (Water-Resistant).

4. La râcle d'enduction, C'est grâce à elle que vous déposerez l'émulsion en une fine couche homogène sur l'écran.

5. La râcle d'impression. Elle vous permettra de faire passer l'encre à travers la maille.

6. Le bouche-pore. Toujours utile pour retoucher les écrans dont l'insolation n'aura pas été parfaite.

7. Des pots d'encres aqueuses. Choisissez les 3 couleurs primaires (Magenta, Cyan et jaune) + le noir et le blanc, en les mélangeant vous obtiendrez une large palette de couleurs utilisable. Attention, assurez-vous de la compatibilité de votre photo-émulsion.

8. Un dégraissant, un dégraveur et une bombe de colle repositionnable en spray.

9. Un décapeur thermique, pour cuire l'encre déposé mais à utiliser avec précaution...

10. Des accessoires complémentaire mais toujours utile: une bande de masquage, une spatule (pour mélanger les encres) et une brosse pour nettoyer les écrans



Le Matériel de base pour l'impression de posters:

Encres à base de solvants. A utiliser avec une photo-émulsion résistante aux solvants Charniere fixée à un plateau assurant le maintient de l'écran. Matériels divers: bande de recouvrement, brosse, et spatule pour le mélange des encres. Bouche-pores permet de retoucher les écrans présentant des défauts.    Photo-émulsion résistante aux encres aqueuses. Encres aqueuses à utiliser avec une photo-émulsion résistante à l'eau. Produits de nettoyage: colle en spray repositionnable, dégraveur, dégraissant L'écran recouvert de soie. La photo-émulsion y sera étaler grace à la racle d'encollage. -Photoémulsion résistante aux solvants.

Glisser votre souris sur la photo pour une description rapide du matériel

L'image, ci-dessus, vous présente le matériel nécessaire pour imprimer sur papier ou carton.

A noter qu'il y a deux types de photo-émulsions et 2 types d'encres. Une raison à cela : pour les posters, on a le choix entre des encres à base d'eau et des encres à base de solvants. J'avais initialement commencé avec des solvants mais face à l'odeur qui régnait dans mon atelier et donc dans la maison, j'ai décidé de continuer avec des encres aqueuses.

Observez donc en:

1. Encres à base de solvants et la photo-émulsions associée.

2. Les charnières, qui fixées sur une table, forment un presse pour l'impression graphique (posters, affiches...).

3. Encres acqueuse (à base d'eau) et photo-émulsion water-resistant.



Pour l'impression de t-shirt, utiliser un presse qui maintienne à la fois le t-shirt et le cadre. Laissez-moi vous présenter la mienne:

Presse textile

Gros plan sur les charnières, encore une fois "homemade" :

Les Charnières

Elles sont réalisées en assemblant une charnière de type "porte" à un serre-joint par une vis et son boulon

Vous trouverez un plan de cette presse sur le forum sous la rubrique "Bricolages/DIY".

Pour l''impression de posters, de simples charnières fixées sur une planche lisse nous donnerons une bonne presse simple, mais efficace.

Pour les plus bricoleurs, vous pourrez réaliser une presse aspirante très simplement. Suivez la construction, ici et récupérez les plans ici.

Haut de page



2. Encoller un écran

C'est une étape primordiale. De la qualité de sa réalisation, dépendra la qualité de vos tirages.

Nettoyage / Dégraissage

Obligatoire avant l'encollage même! Le dépôt de la photo-émulsion demande un cadre propre et exempt de toutes traces de graisse (traces de doigts, restes d'encres...). Une brosse et un liquide vaisselle dégraissant (à défaut d'un dégraissant spécifique) suffisent pour rendre la maille apate à l'encollage. Laissez parfaitement sécher l'écran avant de passer à l'étape suivante.

Encollage

L'encollage consiste à déposer une couche fine et homogène de photo-émulsion sur la maille.

Bien que la photo-émulsion sous forme "liquide" ne soit pas encore sensible à la lumière, il est préférable de conduire cette étape à l'abri de la lumière du jour. On évitera ainsi d'éventuels problèmes d'insolation involontaire.
Idéalement, pensez à organiser votre poste de travail. Vous y gagnerez du temps et de l'efficacité. L'enduction devant se faire à la verticale, j'incline légérement l'écran avec une cale.

Positionnement de l'écran

Etape 1: On dépose dans la râcle, une quantité suffisante de photo-émulsion. N'ayez pas la main trop légère puisque l'excédent d'émulsion dans la râcle, pourra être récupéré et redéposé dans son container après cette étape.

Râcle d'enduction

Etape 2 : On applique la râcle contre l'écran,

Position de départ de la râcle

on incline la râcle afin de joindre ses bords à l'écran,

Jonction râcle-écran

puis, on remonte lentement en appuyant fermement sur la râcle. Et voilà, le premier côté est couvert.

tirage râcle

Etape 3 : On retourne l'écran et on procède de la même manière pour couvrir l'autre côté.

Encollage autre face

L'encollage est terminé. L'écran est enduit des 2 côtés.

Remarque:
L'enduction que nous venons de pratiquer est dites enduction 1+1. Cela siginifie que nous couvrons d'abord le côté extérieur (celui qui est en contact avec le t-shirt) puis le côté intérieur (celui qui en contact avec la râcle).

Maintenant, pour imprimer une quantité importante de tee-shirt, vous serez peut-etre amenés à pratiquer une enduction dites 2+2 (c'est à dire: 1x extérieur, 1x intérieur, 1x extérieur et enfin 1x intérieur). Chaque passage épaissira le dépôt d'émulsion et plus le dépôt sera épais, plus le pochoir résistera à un nombre important de passage de râcle d'impression. Si votre pochoir est trop fin, il se révelera trop fragile et perdra très rapidement de son pouvoir couvrant, laissant ainsi passer l'encre à des endroits indésirés.

Etape 4 : L'excédent d'émulsion, qui reste dans votre râcle, pourra simplement être redéposé dans son pot.

Retour emulsion dans son pot

 

Séchage

Il est très important après cette étape de l'encollage de laisser sècher complétement le cadre. Au cours de son séchage, l'émulsion va devenir sensible à la la lumière, il est donc obligatoire de sécher et conserver votre cadre à l'abri de la lumière. Je vous conseille aussi de faire sécher l'écran côté t-shirt vers le sol.


Haut de page



3. Insolation de l'écran

Une fois sec, l'écran est prêt à subir son insolation. Cette étape consiste à transférer le motif à reproduire sur l'écran.
Pour cela nous avons besoin d'un typon (reproduction en positif sur papier calque ou transparent du motif). Une sortie imprimante sur papier calque peut très bien faire l'affaire. N'oubliez pas, il faut un noir très opaque qui puisse bien bloquer la lumière. Repasser, si nécessaire le motif à l'encre de chine.

Le typon

Pour commencer vous aurez besoin, en plus d'une source lumineuse, d'une vitre, d'un bloc de mousse et d'une feuille de papier noir.

Materiel d'insolation

Afin d'obtenir un bon contact et d'éviter un éventuel reflet de lumière sur la mousse, recouvrez-là de papier noir.

Plaque de mousse noir

Déposer ensuite le cadre sur la mousse de sorte que la papier noir vienne appuyer sur le tissus de l'écran. Recouvrez ensuite d'une vitre pour garantir que le tissus est bien appuyé contre le bloc de mousse.

Vitre+Calque+Noir+Mousse

Pour l'insolation elle-même, j'ai fabriqué un support très simple qui permet de maintenir les 2 halogènes à la verticale de l'écran.

Insolation

Maintenant, il ne reste plus qu'à allumer les lampes et "brûler" l'écran.
Pour obtenir un pochoir de bonne qualité, il est important d'ajuster la durée de l'exposition. Celle-ci ne doit pas être trop courte, autrement l'écran serait sous-exposé, c'est à dire que la photo-émulsion ne serait pas correctement cuite (le dépouillement dégagerait les zones voulues mais le pochoir ne résisterait au passage répété de la râcle d'où des dépôts d'encres indésirables). Ni trop longue, autrement l'écran serait sur-exposé, c'est à dire que la photo-émulsion serait cuite d'où un dépouillement impossible.

Dès la fin de l'exposition, nous passons à l'étape du dépouillement. Il s'agit de bloquer la réaction de l'émulsion et de dégager le pochoir des zones non brûlées. Passez un coup de jet d'eau froide ou tiède (max. 37°C ) sur toute la surface de l'écran en insistant bien sur les zones à dégager. Continuez à rincer des DEUX côtés tant que de la mousse se formera en bas de l'écran (ceci permettra d'éviter l'apparition de traces fantômes - Merci à Jatse pour l'astuce).

Vous pourrez aussi vous aider d'une petite éponge douce pour accélerer le dépouillement.

Une fois cette opération terminée, laissez sécher votre écran avant de passer à l'impression.

Voici mon cadre terminé.

Le résultat

Voilà, votre écran est terminé, il ne reste plus qu'à passer à l'impression.



Haut de page



4. Mise en place du cadre dans la presse

Voilà, nous avons donc un beau cadre avec notre motif. Maintenant il va falloir le préparer pour l'impression.

Comme vous le voyez sur l'image ci-dessous, le pochoir est au centre de l'écran et l'extérieur est ouvert.

Le cadre

Il va nous falloir recouvrir l'extérieur pour éviter que l'encre en débordant ne vienne tacher le tee-shirt. Pour cela, vous pouvez utiliser une bande de masquage de peintre. Couvrez bien la partie extérieure en débordant sur le montant du cadre. Comme ceci:

Cadre avec bande

Faîtes le tour du cadre et assurez-vous bien que tous les coins sont couverts. Au final on obtient:

Le cadre recouvert

Maintenant, on peut placer le cadre dans la presse:

Cadre en place

Pour que le motif soit bien positionné, je vous conseille de laisser 5 doigts entre le col et le haut du motif.

Positionnement du cadre

Afin de maintenir le tee-shirt sur la presse et d'éviter un mouvement involontaire du tee-shirt, pulvérisez une dose d'adhésif repositionnable sur le support.

Adhesif Repositionnable

Placer ensuite votre tee-shirt sur le support :

tee-shirt sur le support

Et voilà vous êtes presque prêt ! Il est maintenant conseillé de placer un objet entre le cadre et le tee-shirt afin que l'écran ne soit pas en contact avec le tee-shirt. Ceci afin d'éviter qu'en relevant l'écran le tee-shirt n'y reste collé. Moi j'utilise quelques pièces de monnaie.

Hors contact

On voit bien que l'écran n'est pas directement en contact avec le tee-shirt.

Hors contact 2

Voilà maintenant on peut passer à l'impression en elle-même.


Haut de page



5. Impression

Avant de commencer l'impression on va choisir notre matériel.
Il nous faut une râcle, choississez la bien. Elle doit être légérement plus grande que le motif à imprimer. Celle-ci est trop petite:

Choix de la râcle

Celle-ci est plus adaptée:

Bonne râcle

Ensuite, on prépare notre couleur. Moi je veux du orange, donc je mélange de l'encre magenta avec de l'encre jaune. Mais on peut aussi acheter simplement un pot d'encre orange ! L'idéal étant d'avoir chacune des couleurs primaires plus le blanc et le noir, en les mélangeant on obtient une infinité de couleurs.

Mélange des encres

Une fois la bonne couleur obtenue, on étale, à l'aide d'une spatule, l'encre sur l'écran.

Encrage

Puis, on étale l'encre sur l'écran à l'aide de notre râcle. Attention l'écran doit être légérement soulevé, on n'imprime pas encore. Il s'agit juste de "saturer" la soie en encre.

Passe à vide

Et maintenant on imprime.
Tenez bien la râcle avec les deux mains en veillant à garder un angle de 45° avec l'écran. Puis pressez fermement en tirant la râcle vers vous.

Prise en main de la râcle

Normalement un seul passage est suffisant pour imprimer un tee-shirt.

Maintenant vous pouvez relever l'écran et regarder votre travail.

Résultat

Magnifique, non ?

Maintenant il va falloir cuire l'encre. J'utilise pour celà un décapeur thermique avec toute les précautions qui s'imposent. Je le passe à 3 cm du t-shirt en décrivant des cercles pendant une dizaine de secondes.

REMARQUE : Cette étape peut être supprimer si l'on ajoute à l'encre un catalyseur à froid. Renseignez-vous auprès de votre revendeur pour connaître les disponibilités d'un tel additif.

La cuisson

On a fini notre travail. On a enfin notre tee-shirt préféré !

T-shirt officiel SERI-SUISSE.COM

Tee-shirt officiel Séri-Suisse.com

Une fois vos tirages terminées, il faut impérative nettoyer l'écran afin d'éviter que de l'encre ne sèche dans la maille. Comme nous utilisons des encres aqueuses, le nettoyage peut se fera simplement à l'eau. Utilisez une brosse pour frotter les cadres.


6. Dégravage

Voici une étape importante, mais très délicate à mener. Nous allons utiliser ici, un produit fortement corrosif. Donc je vous conseille de porter des gants, des lunettes de protection, et si possible des vêtements amples qui ne laissent pas dépasser de peau.

Le matériel :

  • Un dégraveur : vendu en flacon prêt à l'emploi ou en bidon de concentré. Moi j'ai choisi cette dernière solution car plus rentable.
  • Un nettoyeur haute pression : vraiment très utile. Un modèle d'entrée de gamme délivrant au moins une pression de 100 bars suffira.
  • Une brosse pour frotter l'écran.
  • Du matériel de protection : gants, blouse, lunettes...

Comment faire ?

  1. La première chose à faire est de transférer le contenu du dégraveur dans un flacon pulvérisateur. Le produit sera ainsi mieux réparti sur l'écran et nous en utiliserons moins.
  2. Mouillez l'écran des deux côtés avec de l'eau tiède.
  3. Pulvérisez du dégraveur des deux côtés et à l'aide de votre brosse, frottez les deux faces.
  4. Laissez ensuite agir le produit sur l'écran pendant quelques minutes.
  5. Enfin à l'aide de votre nettoyeur haute pression rincez l'écran.

Normalement le pochoir devrait s'éliminer sous l'action de la pression. Si de l'émulsion subsiste, reprenez les étapes 3 à 5 jusqu'à sa disparition complète.

Une fois séché, votre écran est prêt à être réutilisé.

ATTENTION : Ne jamais laisser sécher du dégraveur dans l'écran, sous peine de bloquer définitivement les mailles !


Haut de page



7. Astuces

* Si vous imprimez plusieurs tee-shirts, pensez à napper (recouvrir d'encre) le motif le temps du séchage. Cela évitera à la trame de se boucher. Si cela venait à se produire, utiliser un chiffon doux mouillé avec de l'eau et nettoyer le motif seulement depuis le dessous du cadre (côté tee-shirt).


Haut de page



8. La sérigraphie, combien ça coûte ?

Afin de mieux vous faire une idée du coût de la sérigraphie, je vous fais un petit récapitulatif du matériel Suisse et de son coût ( en francs suisses et hors taxes):

  • Tissus : en maille 43/80 (pour du tee-shirt donc) comptez 23 .- pour un format 100X156cm. On pourra facilement fabriquer 3 cadres avec.
  • Râcle d'enduction : comptez 50.- comme prix de base et rajoutez 0,50.- par cm ainsi qu'un jeu de joues à 5,35.-. Soit pour un modèle de 35cm = 50 +(0,5X35)+5,35 = 72,85.-
  • Râcle en bois : comptez 200.- par mètre soit 60.- pour un modèle de 30 cm.
  • Emulsion résistante aux encres à l'eau : on trouve un bidon de 820 ml d'Ulano QTX à 48,40.-
  • Les encres à l'eau : suivant les couleurs, les prix sont différents : pour un bidon d'un litre de noir, le prix est de 40.-. Comptez entre 40.- et 60.- pour le bidon d'un litre de couleur.
  • Dégraveur : je l'achète 80.- en bidon de concentré, et j'en obtiens entre 20 et 30 litres.
  • Bouches pores résistant à l'eau : comptez 18.- le bidon d'un litre.

Je rajoute que si vous ne voulez pas vous embêter à fabriquer votre écran, on en trouve déjà prêt en aluminium avec tissus tendu pour 100.-/pièce au format A3.

Voilà, en tout pour imprimer en noir, cela m'est revenu à environ 300 - 400 francs suisses hors taxe (pour convertir en euros, divisez par 1,5) suivant que je fabrique mon cadre ou que je l'achète.


Haut de page



9. Santé et environnement

Un chapitre qui me semble important, et qui devrait tous nous intéresser. La sérigraphie nous l'avons vu, fait appel à de nombreux produits chimiques, qui peuvent être source de pollutions ou d'atteinte à la santé. Pour éviter ces désagréments, il nous faut prendre certaines mesures. Il en est de notre responsabilité à tous pour laisser un environnement sain à nos enfants.

Voici, étapes par étapes, quelques pistes qui nous permettront de minimiser l'impact de nos activités sur l' environnement :

L'insolation : C'est une source de consommation d'énergie importante. Imaginez la consommation d'une lampe de 2000 W ou 4000 W, énorme ! Donc pour une activité "amateur", il nous faut privilégier des sources lumineuses moins puissantes : des halogènes, des néons, ou même des lampes MH de plus faibles puissances. Et pourquoi ne pas, pour ceux qui vivent dans un milieu ensoleillé, utiliser le soleil pour insoler ? Le soleil fournit énormément d'UV, et ce sont précisément ces UV que nous recherchons. Nous avons donc là, une source lumineuse 100% efficace et sans aucune pollution.

Nettoyage et dégravage : Nouvelle source de pollution. Ces étapes sont réalisées avec des produits chimiques corrosifs (dégraisseur, dégraveur, nettoyeur d'images fantômes...). Ces produits ne devraient normalement pas rejoindre les égouts. Il faut donc prendre certaines précautions :

  • Remplacer le dégraisseur industriel par un équivalent pour la cuisine.
  • N'utiliser que des produits biodégradables.
  • Pour le dégravage, confectionner, avec un morceau de tissu à mailles serrées, un filtre à placer devant le siphon. Il récupérera les morceaux solides d'émulsions.
  • Placer le dégraveur dans un pulvérisateur qui réduira considérablement la quantité de produit à utiliser.
  • Utiliser un nettoyeur à très haute pression. Plus la pression sera élevée moins on aura besoin d'utiliser de dégraveur.
  • Récupérer l'eau utilisée pour le dégravage et la faire décanter dans un bidon, puis la filtrer. On récupère ainsi un maximum de particules qu'il nous suffit de faire sécher pour solidifier.
  • Et surtout discuter avec ses revendeurs pour choisir les produits les plus adaptés à nos besoins. Ce sont des professionnels qui connaissent leurs produits et leur conseil est précieux.
  • Pensez aussi à votre santé et portez des lunettes de protection, des gants, et aussi des vêtements à manches longues. Suivant les conditions d'aération de la pièce, équipez-vous d'un masque. Attention aussi aux bruits du nettoyeur haute pression. Mieux vaut prévenir que guérir...

L'impression : Pas de secret, utilisez le plus souvent possible des encres à base d'eau. Fuyez les encres à solvant, elles sont les moins écologiques et dégagent une odeur désagréable.

Les encres acqueuses ont aussi ce double avantage de pouvoir se nettoyer et se diluer à l'eau.

Si toutefois vous devez utiliser des encres à solvant munissez-vous d'un respirateur, vos poumons vous en remercieront.

Dans tous les cas, portez une attention particulière aux étiquettes, elles vous informeront des précautions d'utilisation.

 

Cette liste n'est, bien évidement, pas exhaustive. Chacun travaille dans des conditions particulières et doit adapter sa stratégie à ses produits. N'hésitez pas, sur le forum, à nous faire partager vos idées et vos pratiques, pour améliorer notre cadre de vie.

 

Haut de page



 

ATTENTION !
SERI-SUISSE.COM, son webmestre, ou l'auteur des sujets ne sauraient être tenu responsable de la mauvaise utilisation des matériels donnés ci-dessus. Cette page est uniquement informative, vous la mettez en pratique à vos risques et périls !

© 2005 Gerday